Sale temps à l'hôtel El Royale

Janvier 1969. Alors que Richard Nixon entame son mandat comme 37e président des États-Unis, une nouvelle décennie se profile. À l’hôtel l’El Royale, un établissement autrefois luxueux désormais aussi fatigué que ses clients, sept âmes aussi perdues les unes que les autres débarquent.
Situé sur la frontière entre la Californie et le Nevada, l’El Royale promet la chaleur et la lumière du soleil à l’ouest, et l’espoir et les opportunités à l’est. Il incarne parfaitement le choc entre passé et présent. Autrefois, célébrités et personnalités politiques influentes s’y côtoyaient, au casino, au bar, à la piscine ou dans les suites somptueuses. Mais l’âge d’or du Royale est bel et bien révolu.
Dans cet hôtel oublié des riches et des puissants depuis longtemps, un prêtre, une chanteuse de soul, un voyageur de commerce, une hippie et sa sœur, un homme énigmatique, et le gérant de l’hôtel vont se retrouver par hasard… ou pas. Au cours d’une nuit comme seul le destin sait les orchestrer, tous auront une dernière chance de se racheter, avant que l’enfer ne se déchaîne…

Liste de tous les liens en streaming:

Regarder film complet Sale temps à l'hôtel El Royale en streaming vf et fullstream vk, Sale temps à l'hôtel El Royale VK streaming, Sale temps à l'hôtel El Royale film gratuit, en très Bonne Qualité vidéo [720p], son de meilleur qualité également, voir tout les derniers filmze sur cette plateforme en full HD.

COMMENTAIRES:

 

Bon film original qui sort enfin des sentiers battus et de tout ce qu’on peut voir à longueur d’année
Darlene est incroyable je l’ai adorée
Un vrai plaisir !

 

Tous les personnages de ce cast chorale sont bien ecrits afin de nous faire vivre ce purgatoire en demi-teinte qu’on ne risque pas d’oublier

 

Partant d’un pitch rappelant Identity, Sale temps à l’hôtel El Royale avait tout pour être un excellent film. La première partie est d’ailleurs formidable. Mais l’ensemble finit par se casser la gueule en partant dans tous les sens au point d’alourdir considérablement la narration et trop de personnages sont bof. Fort heureusement, le climax remonte le niveau. N’empêche, ça manque un peu de folie. Celle d’une certaine cabane dans les bois.

La critique fière d’avoir reconnu Ron Swanson : https://marvelll.fr/critiqu...

 

Film surprenant, un huis clos qui rappelle fortement les 8 salopards de Tarantino, un decor, des musiques vintages, des personnages qui rappellent l'Amerique des années 60-70, j'ai même vu un clin d'oeil au film le canardeur avec le personnage de Jeff Bridges...

 

C'est long à démarrer et ça souffre d'une filiation très prononcée avec la structure des films de Quentin Tarantino, mais Drew Goddard s'attache vraiment à ses personnages, et avec de grandes performances de Jeff Bridges et Cynthia Erivo, il parvient à livrer un thriller plutôt divertissant.
Ma critique : http://www.silence-action.c...

 
Post a Reply